Louis Lazarus Lewandowski

Né le  3 Avril 1821 , Louis Lazarus Lewandowski est issu d’une famille juive pauvre vivant dans la province de Poznan  A 12  ans, il part à Berlin afin d’y étudier le piano et le chant .  Le chantre Ascher Lion lui propose de devenir soliste au sein du chœur de la synagogue. Il est ensuite admis à l’académie de musique de Berlin, qui sans l’appui d’un cousin de Félix Mendelssohn n’aurait jamais accepté d’accueillir dans ses rangs un étudiant juif)  Pendant 3 ans, le compositeur, Adolf Marx, devient son professeur.


En 1840, il accepte le poste de chef de chœur de l’ancienne synagogue, puis de la nouvelle.

Il compose alors Kol Rinnah, pour choeur  et Todah vé zimrah’ pour solistes, chœur mixte et orgue.

Quand Abraham Lichtenstein,  (qui fera connaitre à Max Bruch la mélodie du Kol nidrei ) succède au chantre Abraham Lion, celui-ci  soutiendra Lewandowski dans son travail de compositeur. Il écrira une quarantaine de psaumes pour soliste, chœur et orgue, mais aussi des symphonies, des cantates et des arrangements  d’anciennes mélodies  juives.Parmi ses oeuvres les plus populaires, encore chantées couramment : «Unvenucho Yomar», «Zacharti Lach» pour Rosh Hashana et «Ve’l Chata’im» pour Yom Kippour.
Professeur  à l’ école libre juive  au séminaire des enseignants juifs de Berlin, il forme nombre de futurs ‘hazzan. On lui doit la fondation d’un institut pour les musiciens pauvres et âgés.  En 1866 il  reçoit  le titre honorifique de directeur musical royal.

C’ est l’un des plus éminents compositeurs de  la musique synagogale. Il meurt le  3 Février 1894

Voici une des œuvres encore interprétées aujourd’hui, notamment à la grande synagogue de Paris ( le chœur à 4 voix mixtes est aujourd’hui réduit à un chœur d’hommes) : ENOSH

 

Publicités